Eglise Notre-Dame

Eglise parvis


L'église de Lucy est une église paroissiale caractéristique du diocèse d'Auxerre de la fin du 11ème siècle. Sa construction s'insère possiblement dans les traces d'un important monastère carolingien, ruiné peu de temps auparavant.                          

Dédiée à Notre-Dame, cet édifice comportait à l'origine une nef et deux collatéraux, qui donnaient sur deux absidioles latérales, une abside centrale, sans transept.                    
Selon l'historien d'art Christian Sapin, "L'abside centrale, le portail et le clocher sont construits en pierres de taille bien appareillées attestant une maîtrise de la mise en œuvre".
Demeurent aujourd'hui la façade occidentale et le chevet, ainsi que de nombreuses sculptures qui ornent les chapiteaux, dont la qualité et le charme sont indéniables. Leurs auteurs ont possiblement travaillé sur les chantiers importants de la Charité-sur-Loire, ou à Saint-Benoît-sur-Loire. Les sujets en sont très diversifiés : personnages, végétaux et motifs décoratifs, animaux... Certains piliers ainsi que certaines bases sont aussi agrémentées de belles moulures sculptées.

La tour-clocher carrée de trois étages, à caractère défensif, est un ajout du 16ème siècle et a été construite sur l'emplacement d'une des 2 chapelles absidioles latérales d'origine.

Ce petit joyau de l'art roman bourguignon a fait l'objet de trois études archéologiques et historiques approfondies : tout d'abord en 1899 par André Philippe, puis en 1992 par Chantal Arnaud dans le cadre d'un diplôme universitaire et enfin par le Centre d'Etudes Médiévales (Auxerre) en 2015 sous la direction de Fabrice Henrion, dont un premier état des recherches (ainsi que celle de ses prédécesseurs) est accessible librement en document pdf ici  : Etude Eglise Lucy F. Henrion 2015


En 1999, Luc Simon, peintre issu d'une dynastie de maître-verriers champenois, qui vivait entre Paris et Lucy depuis 1964, a réalisé huit vitraux dédiés à la femme et ses différentes incarnations dans le récit des Evangiles : la Vierge Marie en premier lieu, ainsi que les saintes Véronique et Marie-Madeleine.
Consulter la page consacrée sur le site :  aux vitraux de Luc Simon.

chevet église  chapiteau église

 

 

 

 

 

 

L'édifice est affecté au culte, une messe y est donnée le deuxième dimanche de chaque mois par monsieur le Curé de Châtel-Censoir.

____________________________________________________________________________________

VISITE


Grâce à une habitante, Madame Jacqueline Boëx, l'église est ouverte tous les jours de mai à octobre :

1er mai - 31 août : de 12h à 20h
1er septembre - 30 octobre : de 12h à 18h          

———————————————————————————————————————————————

SCULPTURES

Vous pouvez visualiser l'ensemble des chapiteaux existants ainsi que les bases des piliers sur cette page : chapiteaux et bases église

_______________________________________________________________________________________

ARCHIVES

Les photographies en noir et blanc visibles ci-dessous datent de 1911,
issues d'une série de 16 consultable ici (en renseignant la localité) :
http://www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr/pages/bases/memoire_cible.html

Eglise Lucy en 1911

Eglise en 1911